Dimanche 28 janvier, 34 randonneurs sous la conduite de MARYVONNE et JEAN-PIERRE sillonnèrent, par un temps gris mais sans pluie et une température clémente, des chemins boueux à souhait et des petites routes de campagne autour des villages de DIKKEBUS et Voormezele au S-E d’Ypres ainsi que de l’étang de Dikkebus (32ha) créé au 14ème s. par un barrage sur la Kemmelbeck et qui, de nos jours encore,  alimente en eau la ville d’Ypres.

Lors de la Grande Guerre ils furent détruits car ils étaient au cœur du front du “Saillant d’Ypres“ haut lieu de combats particulièrement meurtriers pour les troupes essentiellement britanniques mais aussi françaises et belges d’un côté, allemandes de l’autre.

Quatre batailles s’y déroulèrent : 

  • Du 14 octobre au 22 novembre 1914
  • Du 22 avril au 25 mai 1915
  • Du 31 juillet au 10 novembre 1917, période au cours de laquelle les allemands utilisèrent pour la 1ère fois le gaz “moutarde“ ou “ypérite“. Début juillet de cette 3ème bataille, le général Haig (général en chef des armées britanniques) fit pilonner les positions allemandes par 2300 canons qui tirèrent 4 millions d’obus. Il gagna peu de terrain mais fit 250000 morts, blessés et disparus britanniques et 170000 allemands. De ce fait, Haig fut considéré comme l’archétype des généraux qui, durant cette guerre, seront responsables de carnages insensés. Les nombreux cimetières militaires qui jalonnent le parcours en sont la preuve. Nous en avons longé 9 sur les 20 kms de la randonnée.
  • Du 9 au 29 avril 1918, la 4ème bataille d’Ypres entraina la perte des positions acquises en 1917. Ypres ne fut libérée qu’en septembre 1918.

La pause du midi se déroula au café “De Kroon“ (la couronne) à Voormezele où si le patron est belge, la patronne est thaïlandaise, ce qui explique la décoration du lieu (objets, souvenirs exotiques, photos de l’ex-roi thaï et de l’actuel…). Au cours de celle-ci, la présence de clients habituels dont l’un d’eux fit office de serveur, créa une ambiance sympathique et participa à la convivialité habituelle des RPP. 

Les animateurs de cette randonnée remercient les randonneurs d’être venus aussi nombreux.