Le blog des RPP

25 mai 2017

AU DÉPART DE LA COMMUNE LA PLUS ÉLEVÉE DE FLANDRE

Dimanche 21 mai, belle journée ensoleillée au départ du "Village Patrimoine" de BOESCHEPE, 24 marcheurs le matin et 25 l'après-midi sont emmenés par CATHERINE & JEAN-LUC.

Une doucle boucle (12.5 kms le matin et 11 kms l'a-midi) que nous avons réalisée au coeur d'une nature verdoyante et vallonnée avec repas tirés des sacs à l'estaminet "La Maison Commune".

Durant notre parcours matinal nous avons "flirté" avec la frontière entre la Belgique et la France et croisé très souvent des "cyclistes du dimanche" et l'après-midi nous a conduit à l'assaut de l'Abbaye du Mont des Cats" pour redescendre sur le village de Boeschepe en passant devant l'Ondankmeulen (Moulin de l'Ingratitude), moulin sur pivot construit en 1802.

Posté par Le blog des RPP à 09:16 - Permalien [#]


21 mai 2017

LE CIRCUIT DES ECLUSETTES

Samedi 20 juin, 14 randonneurs se sont retrouvés à BROUCKERQUE sur le circuit des éclusettes avec YVES et MARIE-CHRISTINE
Brouckerque: "l'église des marécages" car son territoire se trouve sur un ancien polder asséché et mis en culture par les moines de l'abbaye de Saint Omer.

Nous avons donc découvert de nombreux cours d'eau sur le chemin : canal de dérivation de la Haute colme, canal de Bourbourg, la rivière du Vliet, les nombreux watergangs .
Une éclusette est une vanne très souvent en bois, munie d'une tige pouvant être manœuvrée à la main ou par un moteur. Elle sert à remplir ou vider les sas des écluses : l'été l'éclusette est fermée pour retenir l'eau, l'hiver il faut évacuer l'eau au maximum, cela permet ainsi l'alimentation en eau des watergangs, indispensable pour humidifier la tourbe, éviter la remontée d'eau salée, permettre le frai du poisson.

Une belle randonnée nature par un temps clément et même sous le soleil.
Merci à tous les participants.
Merci à Janine et Jean pour les photos.

Posté par Le blog des RPP à 19:11 - Permalien [#]

15 mai 2017

GENÉVRIERS ET ORCHIDEES

Ce dimanche 14 mai, 19 rpp ont accompagné MICHELINE et PATRICK sur les chemins de l'Aa au départ d'ESQUERDES. Courageusement, ils ont emprunté le sentier des genévriers, poursuivant la montée à travers le côteau. Celui-ci a été taillé dans la craie de l'Artois de l'Aa qui était un fleuve beaucoup plus important que celui qui serpente maintenant plus bas. Vue panoramique exceptionnelle. En chemin, nous avons pu apprécier l'étonnante variété de petites plantes: orchidée sauvage, jacinthe des bois, pervenche, muguet. Ces fleurs offrent couleurs et senteurs au paysage.

Le midi, accueil chaleureux chez "Nours" à Remilly-Wirquin. Sur le retour, vestiges d'une ancienne papeterie installée en 1860 à l'emplacement d'un ancien moulin à farine, avec pour spécialité le papier d'emballage. Après avoir connu prospérité avec la famille Avot puis la vente à plusieurs propriétaires l'usine ferma en 1955. Petite sieste à Wavran, au soleil très appréciée de tous et la randonnée de 23 kms se termine à travers le bois d'Esquerdes. Soleil, convivialité, humour: trois facteurs idéaux d'une rando réussie. Un grand merçi à tous les participants, à Janine et Jeannot nos photographes.

 

Posté par Le blog des RPP à 19:01 - Permalien [#]

10 mai 2017

EN PASSANT PAR LE PARADIS ET EN REVENANT PAR LE CHEMIN DES CULOTTES

Dimanche 7 mai 2017, 27 randonneurs sont partis de NIEURLET à l'abordage du bac à chaine, YVON en tête et MONIQUE en serre-file, sous un ciel gris mais le soleil dans le cœur, car nous partions tous sur le chemin du grand paradis. Nous avions avec nous deux moussaillons, à gros muscles, Mathieu et Paul qui nous ont bien aidés lors de la traversée.

Après une marche de 11 kms, nous sommes arrivés au café rando « Chez Marcel » à Buysscheure, 2 randonneurs nous ont abandonnés, mais 3 nous ont rejoints. L'après midi, nous sommes partis pour 9 kms et là nous avons retrouvé le chemin des culottes, mais nous n'étions pas les « sans-culottes ». Comme toujours la bonne humeur était présente. Un grand merci à Jean pour les photos et à tous les participants. Ci-dessous un peu d'histoire concernant les marais Audomarois ainsi que la légende de Marie Grauette.

Le Marais Audomarois

Est une ancienne zone humide tourbeuse, inondée par la mer durant plusieurs siècles à l’époque carolingienne, exondée puis exploitée pour la tourbe et drainée par les moines de l'abbaye de Clairmarais.

Le marais est devenu au XIXe siècle une région maraîchère et d’élevage et il reste aujourd’hui le seul marais de cette importance encore cultivé pour le maraichage en France. Près de cinquante légumes différents y sont cultivés, dont le chou-fleur l’été (introduit vers 1751) et l’endive d’hiver (introduite vers 1920 dans la région).

Le moyen de transport utilisé partout (même par le facteur) jusque dans les années 1970 était la bacôve (grande barque de bois à fond plat) qui pouvait transporter le bétail et les cageots de légumes. Depuis des routes et ponts donnent accès à presque toutes les parties du marais.

La légende populaire de Marie Grauette

Marie Grauette est ce personnage maléfique dont on parle aux enfants pour leur faire peur mais aussi pour les rendre plus sages !

A l’origine, cette légende permettait de protéger les enfants qui s’approchaient trop près des marais et des étangs principalement dans le secteur de l’Audomarois.

La légende raconte que Marie Grauette attirait à l’époque les enfants avec elle dans les eaux profondes, sans aucun espoir de les retrouver.

Version en patois

«Au cœur de s' grotte faite de vase et de roseaux, Marie Grauette saque les éfants au fond de l’iau aveucque sin groët qu’alle a toudis dins s’main ».

Marie Grauette ne quitte jamais son « groët », une fourche menaçante et acérée qui fait si peur aux enfants !

PROGR_2017

2eme_calendrier_2017

2eme_calendrier_MN_2017

Fiche_d_inscription_RPP_2017_2018

Posté par Le blog des RPP à 08:26 - Permalien [#]

07 mai 2017

CASSEL PAR SES 4 FACES

Samedi 6 mai 2017, place Vandamme à CASSEL ils étaient avec RENE 21 randonneurs à se lancer à l’assaut des 4 faces de notre « géant » des Flandres.

Combien résistèrent aux 400 mètres (presque) de dénivelé et aux 11 kms 200 de distance ?

La 1ère boucle les dirigea vers l’Est et ils se retrouvèrent Place Vandamme après un trajet de 3,7 kms et 122 mètres de dénivelé.

La 2ème boucle les emmena au Sud à la limite du centre d’Oxelaere et 3 kms supplémentaires furent réalisés ce qui suffit à quelques-uns car 220 mètres de dénivelé positif furent avalés.

La 3ème boucle, vers l’Ouest, plus courte avec 3,3 kms et 84 mètres à gravir permit à certains ... ou certaines de rejoindre rapidement leur voiture.

La 4ème boucle, celle du Nord avec 1,2 km et 50 mètres clôtura vers 17 h 10 une randonnée « 2 godasses » qui joua plus ou moins sur les organismes et le souffle de nos randonneurs tout en découvrant de nombreux chemins et sentiers sur les pentes de Cassel.

20170507_182000

Posté par Le blog des RPP à 18:31 - Permalien [#]